7/7 jours 24h/24
Rdv express
Devis Gratuit
logo

Entreprise professionnelle anti nuisible Cannes - Nice - Monaco
DÉRATISATION, DÉSINSECTISATION, DÉSINFECTION

Téléphonez nous:

04 93 92 34 36

Particulier, Professionnel, Collectivité, un problème de nuisible ?
Faîtes appel à nos services du lundi au samedi de 8h à 18h



Rats | Souris | Punaises De Lit | Cafards | Guêpes | Frelons asiatiques | Moustiques Tigres | Fourmis

Entreprise professionnelle anti cafard et blatte à Menton 06500

Les cafards et les blattes sont des insectes domestiques et des nuisibles à haut risque. L’envahissement par une colonie de blattes requiert de l’expertise professionnelle menée par des exterminateurs certifiés. Pour se prémunir d’un phénomène d’invasion de ces cancrelats à Menton, de multiples possibilités peuvent être adoptées.

Ce qu’il faut savoir sur les cafards et les blattes


Les différents carfards et blattes
Les différents carfards et blattes.

Les cafards ou encore les cancrelats sont des insectes nocturnes appartenant à la famille des Blattoptères. Ces blattes ravageuses ont tendance à fréquenter les environnements habités. Ces invertébrés existent en milliers d’espèces mais celles qui côtoient les immeubles et les locaux sont en particulier, les blattes germaniques ou Blatella germanica, les blattes des meubles ou Supella longipalpa et aussi, les blattes orientales ou Blatta orientalis.

La morphologie des blattes se présente en un corps aplati, légèrement ovale, brun et noir. Elles mesurent environ 9 cm de longueur avec une taille oscillant entre 12 et 50 mm, selon les espèces. Deux longues antennes fines vont leurs servir à capter les odeurs des nourritures. Le moyen locomotif des blattes se diffèrent d’une espèce à une autre. Les unes sont rampantes alors que les autres peuvent aussi voler. Elles se faufilent en courant sous la lumière et sortent de leurs refuges pendant la nuit. Les cafards sont des nuisibles sociaux qui vivent en groupe ou en colonie.

Les femelles des cafards pendent des oothèques, une poche enrobée de coque noirâtre contenant jusqu’à 35 nymphes. Ces œufs se développent à l’intérieur de la capsule et atteignent l’âge et la taille adulte au cours d’une centaine de jours. Les blattes femelles peuvent se reproduire à un rythme de 5 à 6 fois chaque année, un constat de reproduction qui affirme la multiplication progressive de ces insectes ravageurs.

Le comportement et les conditions de vie des blattes

Ces cancrelats préfèrent fréquenter les environnements tempérés, obscurs et humides. Lucifuges, ces nuisibles fuient la lumière, forte raison pour laquelle ils opèrent la nuit. Des petits ravageurs omnivores, ils dévorent toute sorte de matière d’origine végétale et animale. Les blattes sont plus présentes dans les pièces d’eau, la cuisine, les débarras, les entrepôts de denrées alimentaires, les sous-sols, les placards sous l’évier et les buanderies. Ces insectes se dissimulent aussi à l’arrière des articles électroménagers comme les gazinières, les frigos et les laves-vaisselles.

Pourquoi un local est-il infesté par les cafards ?

Le manque de propreté et l’insalubrité, sont les principaux raisons de l’infestation d’un immeuble par les cafards et les blattes. Ici, il semble avéré de remarquer que ce ne sont pas les seules raisons valables affirmant la prolifération massive de ces insectes ravageurs. Les ordures qui s’éparpillent, les débris d’aliments (les peaux des fruits et légumes, les restes des nourritures, les emballages, etc.) incitent la multiplication progressive de ces insectes. Il existe plusieurs façons favorisant le peuplement des blattes au sein d’un logement. Ces nuisibles peuvent être introduits par le moyen de toute sorte des boîtes, des caisses de légumes, etc. Leurs recrudescences peuvent se réaliser par les valises, les sacs à mains ou les paniers ayant séjourné dans des locaux infestés.

Un local fortement infesté peut également être l’origine de l’introduction de ces bêtes au sein de notre foyer par le moyen des décharges. Pendant les saisons estivales où les températures sont presque invivables, les cafards se déplacent dans des endroits favorables à leurs développements pour trouver un autre refuge.

Les indices de présence de cafards qui ne trompent pas

Les cafards sont très actifs la nuit. De ce fait, ils peuvent rester inaperçus tout au long d’une journée grâce à leurs hyper insensibilités à la lumière du jour. La rencontre avec ces insectes désagréables peuvent souvent être impromptue. Pourtant, vous pouvez confirmer la présence d’une colonie de blattes qui s’aventurent dans vos espaces de vie.

Les cafards qui se promènent le jour dans les pièces d’un logement est souvent un signe d’infestation sérieuse. Ce phénomène affirme la présence d’une colonie dense de blattes qui se réfugient dans des cachettes. A ce moment, il faut bien s’inquiéter et contacter nos experts le plus vite possible.

Les femelles des cafards et des blattes pondent toujours les poches d’œufs à proximité de leurs lieux de cachettes. Les restes des cocons des larves témoignent bel et bien l’accroissement des blattes, qui sous entendent toujours une infestation massive.

La présence des déjections de cafards est un symptôme caractéristique d’une invasion d’une colonie de nuisibles. Les excréments se ressemblent à peu près à des macs de café moulu. Ces traces sont le plus souvent visibles sur les murs ou les endroits empruntés. Les fèces plus récentes développent une forme plutôt allongée. Ces indices veulent confirmer que leurs refuges ne sont pas loin.

Les dégâts sur les matériels et notamment les denrées alimentaires, augmentent la probabilité de la présence des blattes au sein d’une résidence. Ces insectes préfèrent dévorer les matières comme les emballages, les cartons et même les plastiques. Ils consomment même les produits alimentaires mous sucrés comme les fruits, etc. Ils se nourrissent également des aliments en phase de pourriture.

Constatez-vous des odeurs malodorantes ou irrégulières ces derniers temps ? C’est probablement un signe d’une infestation importante de cafards. Ces nuisibles dégagent une substance pestilentielle, associée à des phéromones. Les individus dans un groupe plutôt dense se servent de l’odeur de phéromone pour se communiquer et aussi, pour tracer les chemins montrant une source alimentaire.

Où se cachent les cafards ?

Les blattes se plaisent dans un climat tempéré et humide, riche en glucide et protéine avec une présence d’eau. De simples fissures dans les plafonds, les mobiliers ou encore les placards sont les issus qu’ils empruntent pour s’introduire dans vos logements et y construire leurs nids. Grâce à leur anatomie aplatie, ils s’y incrustent facilement pour trouver de quoi se nourrir.

Ces nuisibles se cachent volontiers près d’un point source de chaleur. Ils s’apprivoisent dans le four, le radiateur, le congélateur, les micro-ondes, la cafetière, etc. Les espaces à forte taux d’humidité sont les environnements idéaux à la recrudescence des cafards, comme la piscine, le sauna, la pièce d’eau, les évacuations d’eau usée, les tuyaux, etc. Ils ont besoin d’une qualité d’eau importante pour survivre.

Ces ravageurs peuvent profiter de la moindre défaillance d’une habitation pour trouver un nouveau refuge. Les coins des murs fissurés, les plinthes, les conduits des câbles, les jonctions entre deux pièces, les conduits d’aération, les systèmes de ventilation requièrent une inspection rapprochée.

L’invasion des blattes est-elle risquée ?

Les excréments dégagés par les blattes dans leurs passages dégagent des odeurs désagréables. Lorsqu’elles se baladent sur les aliments ou sur des produits consommables, leurs pattes peuvent apporter des microbes et des bactéries. Les individus les plus sensibles sont les plus à risques, car ils peuvent manifester des problèmes respiratoires comme l’asthme. Pour des raisons hygiéniques, les aliments impropres écrasés par les cafards rendent les nourritures souillées et ne peuvent plus être consommées. L’invasion des blattes incarnent la saleté. Lorsque les cafards se propagent, ils déclenchent des pathologies comme la gastroentérite, la tuberculose, la salmonellose et la typhoïde. Les déjections peuvent également provoquées de l’eczéma.

Les cafards sont-ils faciles à éliminer ?

Les cafards sont des insectes très résistants et peuvent survivre à des conditions extrêmes. Les blattes morcelées peuvent toujours survivre plusieurs jours. Ces insectes peuvent s’enfuir facilement grâce à leurs moyens de locomotion. Selon les espèces, elles sont capables de voler, se faufiler en un rien de temps et la plupart du temps, nager. Leurs niches sont la plupart du temps difficiles à repérer puisqu’elles peuvent se dissimuler dans les fissures et même les fentes. Plusieurs méthodes sont à la portée de tous pour les éliminer, mais l’intervention d’un expert en nuisible est fortement recommandée pour des résultats plus probants et définitifs.

Pourchasser les cafards pour de bon : les méthodes fiables

Pour éliminer, traquer et débusquer les cafards durablement, il convient d’adopter les méthodes les plus appropriées. Pour plus de pertinence dans l’éradication pérenne des blattes, il semble plus aisé d’adopter les approches plus convenables en fonction du degré de l’infestation.

Désintégrer les blattes sans s’intoxiquer

Des solutions naturelles peuvent être adoptées pour ceux qui veulent éliminer d’une façon plus naturelle. Ce sont « les méthodes douces ».

Vu que les blattes soient des porteuses de germes fécaux, il semble primordial d’agir dès le moindre soupçon d’infestation, ce, en vue de prévenir que la propagation se généralise et finisse par coloniser l’ensemble du logement. Les procédés bios sont faciles à mener et promettent des résultats significatifs dans le plus bref délai.

Les cafards sont des insectes possédant une forte capacité d’adaptation exceptionnelle. Sur ce, les risques de ré infestation ou le retour du même problème sont forts probables pour l’adoption d’un mode opératoire inapproprié.

La présence de ces insectes voraces s’associe le plus souvent à un problème d’insalubrité. De ce fait, l’assainissement de l’ensemble des locaux infestés s’impose. Une telle méthode a pour finalité de priver ces nuisibles de toute nourriture, leur source d’approvisionnement. Pour commencer, il convient d’inspecter les aliments s’ils ne sont pas encore pondus par les femelles. En cas de doute, il faut toujours contrôler les denrées alimentaires, notamment certains produits alimentaires comme les oignons qui attirent les cafards.

Concocter des recettes naturelles

Dès la moindre apparition soupçonnée, il convient de réagir le plus vite possible avant que les femelles ne pondent des œufs. Pour les supprimer, préparez un mélange à partir de bicarbonate de sodium et de sucre en poudre. Disposez quelques petites assiettes sur le long des murs des coins potentiels, à savoir, les recoins dans les pièces humides et tempérées. Les cafards seront attirés par l’odeur de sucre.

Le vin est un produit naturel qui fait fuir les blattes. Il convient de remplir les petits bocaux ou les récipients à mi-hauteur avec le vin pendant la nuit. Pensez à opter pour un récipient plus profond pour que ces insectes ne puissent plus remonter une fois pris au piège.

La terre de Diatomée ou encore Kieselgur est un insecticide naturel réputé pour ses propriétés répulsives. Il importe d’ajouter un peu de sucre sur l’assiette, de façon à attirer les cafards. Etant une poudre extraite de carrière naturelle, elle peut être obtenue auprès des supermarchés ou en droguerie. En complément, il est également faisable de recourir à l’utilisation des Spray pour optimiser les résultats.

Les méthodes biologiques et écologiques

Le nettoyage à la vapeur est une technique qui fonctionne bien pour éliminer les colonies de blattes. Pour se faire, il faut se munir d’un vaporisateur ou d’un appareil prévu à cet effet, et vaporiser les coins les plus suspectés. Toutefois, une telle intervention requiert l’emploi d’un appareil plus approprié qui revient particulièrement à un professionnel certifié. Ceux qui veulent opter pour une telle approche doivent toujours vérifier le taux d’humidité et également la température idéale, afin que le procédé n’endommage rien, notamment les accessoires électroménagers.

La stratégie de l’encerclement

Pour prévenir les éparpillements des cafards, il importe de traiter toutes les pièces suspectes, notamment les contours, les plinthes et les fenêtres et les lieux de contamination privilégiés par ces ravageurs. Les produits utilisés pour la pulvérisation ne sont pas souvent accessibles au grand public, d’où l’importance de solliciter l’intervention d’un expert et d’un technicien certifié, reconnu pour utiliser les produits de ce genre. Les produits les plus accessibles pour l’encerclement d’une zone est le pyréthrinoîde. Un produit non toxique à tous les occupants d’une résidence, de même pour les animaux de compagnies. La méthode consiste à encercler les zones les plus empruntées par les cafards. Ces derniers seront pris au piège lorsqu’ils veulent s’échapper pour trouver un issu de sortie.

Les méthodes prophylaxiques

Pour supprimer et éliminer les cafards, de bons gestes sont à adopter pour minimiser les risques d’infestation. En effet, la prolifération sera limitée voire bloquée tant que les carfards ne trouvent plus de sources de nourritures et de l’eau. Les méthodes de prophylaxie viennent également compléter les traitements adoptés. Il est le plus souvent nécessaire de prendre certaines précautions qui vont contribuer à réduire d’une façon plus pertinente la propagation de ces insectes qui vont finir par envahir l’ensemble des pièces d’un domicile.

La première règle à respecter pour tenir sa résidence loin des cafards est de se conformer à certaines règles d’hygiènes. Pour sécuriser les aliments et éviter aux insectes d’infester les nourritures, il importe de ranger soigneusement celles-ci dans des boîtes hermétiques et étanches. Après chaque repas, pensez à utiliser l’aspirateur de manière à ne laisser aucune miette. Pour empêcher les insectes de s’introduire, l’entretien des tuyaux d’évacuation, les conduits d’airs, les égouts et les trous d’évacuation susceptibles de devenir les issus potentiels des cafards est important.

Solution professionnelle contre les blattes

L’intervention des experts s’avère être le moyen le plus sûr afin d’éliminer durablement les cafards à Menton, sans risquer un ré infestation qui est la plupart du temps, plus fatal.

Faire appel à nos experts pour des résultats plus sûrs

Les méthodes naturelles et les traitements que vous avez essayés n’ont-ils apporté que très peu de résultat ? Le mieux pour vous, c’est de recourir à nos services d’intervention. Notre entreprise professionnelle anti blattes et anti cafards propose des prestations d’intervention rapides. Nos intervenants s’appuient sur un simple principe : l’expertise. Nos agents sont des habitués avec les blattes et les cafards et maîtrisent parfaitement les techniques et les méthodes les plus opérantes et, ce, en fonction du degré d’infestation.

Leur mode d’intervention se définit par l’inspection des lieux de refuges des blattes, l’élaboration du diagnostic, la présentation de la proposition d’intervention aux propriétaires du logement et l’application des méthodes. Avec nous, les services ne se limitent pas sur l’intervention. Nos techniciens procèdent aux contrôles et aux surveillances des lieux après la première intervention. C’est notre engagement !

Vos avantages en optant pour nos services

Nos experts sont équipés de matériels et d’instruments plus performants et à la pointe de la technologie pour éliminer les cafards. Nos techniciens et nos exterminateurs sont équipés de matériels et d’outillages proposant des résultats plus fiables. L’intervention de nos techniciens vous fera profiter d’une sécurité pour vos immeubles. Nos professionnels sont des intervenants certifiés, fiables et expérimentés. Les modes d’opération que nos exterminateurs adoptent n’auront aucun effet négatif, que ce soient sur les zones d’intervention, que sur les occupants au sein d’un immeuble. Nous vous proposons des services exclusifs en recourant aux produits spécialisés et plus appropriés, outre les produits accessibles au grand public sur le marché. Nos interventions sont parfaitement discrètes. Nous intervenons sur les lieux aux horaires qui conviennent au mieux pour prévenir les interruptions qui pourraient être désagréables.

Une intervention irréprochable à coût abordable

Pour connaître le prix appliqué à une intervention, il suffit de faire une demande de devis en ligne. Il est important de noter que le prix d’une intervention comprend les produits utilisés pendant l’assainissement, l’importance de l’infestation, le coût des produits utilisés et le montant de l’intervention. La demande de devis se fait en toute gratuité et n’engage pas le solliciteur, même si les propositions ne lui conviennent pas.

5 / 5 (1 vote)