7/7 jours 24h/24
Rdv express
Devis Gratuit
logo

Entreprise professionnelle anti nuisible Cannes - Nice - Monaco
DÉRATISATION, DÉSINSECTISATION, DÉSINFECTION

Téléphonez nous:

06 20 24 39 59

Particulier, Professionnel, Collectivité, un problème de nuisible ?
Faîtes appel à nos services du lundi au dimanche de 8h à 20h



Rats | Souris | Punaises De Lit | Cafards | Guêpes | Frelons asiatiques | Moustiques Tigres | Fourmis

Entreprise anti chenille processionnaire à Pégomas 06580

Rien que de regarder une chenille processionnaire, ça nous donne la chair de poule. Cette chenille nous causera bien des soucis si elle vient nous rendre visite. Les chenilles sont des amoureux de la nature, elles implantent leur nid dans notre jardin. Pourtant, les arbres et les fleurs victimes de ses insectes s'affaiblissent. Mais, ce n'est rien comparé au dégât qu'elles causent envers les êtres humains et les animaux. Les chenilles, par leurs poils, peuvent engendrer des réactions allergiques par un simple contact corps à corps. Forte heureusement, ils n'entrent que rarement dans la maison, seulement lorsqu'ils s'attachent au vêtement. Toutefois, l'éradication de ces petites bêtes aux alentours du logement est une nécessité d'ordre primaire. Gardez tout de même en tête que ce n'est pas une tâche facile. Il faut suivre une démarche plus ou moins compliquée pour parvenir à les chasser pour de bon. Si vous ne vous en croyez pas capable, n'hésitez pas à contacter un professionnel. Cela vous évite également des prises de risque inutile.

C'est quoi une chenille processionnaire ?


Des chenilles processionnaires en file indienne
Des chenilles processionnaires en file indienne.

La chenille processionnaire est la larve d'un papillon nocturne du type Thaumetopoea pityocampa. On la rencontre souvent sur un pin, mais cet insecte aime également les arbres fruitiers et tout ce qui se plante en général. C'est un insecte de petite taille, issu de la lignée des lépidoptères, notamment de la famille des Notodontidae et de la sous-famille des Thaumetopoeinae. Comme son nom l'indique, elles se déplacent en file indienne. Elles se nourrissent d'aiguilles des plantes, qu'importe son espèce, notamment ceux des pins. D'un autre côté, elles se nourrissent également de sèves, ce qui favorise l'affaiblissement de la plante en question. De couleur légèrement brune, munies de taches orange, les chenilles processionnaires sont couvertes de poils. Elles possèdent un pouvoir urticant à cause des fines poussières qui se détachent de leurs dos et de leurs parties postérieures. Les chenilles processionnaires vivent en groupe, sous le règne d'une femelle. Elles changent de forme deux fois durant leur cycle de vie. Cela dit, en atteignant l'âge adulte, cet insecte méprisable, à aspect hideux, devient un papillon plutôt mignon. Mais il faut vous méfier de l'apparence, car si la chenille s'est transformée en papillon, c'est qu'elle s'apprête à se reproduire. Donc, le risque de prolifération est élevé.

Pour ce faire, leur reine les conduit sous terre, à environ 5 ou 20 cm de profondeur pour s'y préparer. À ce stade, chaque chenille tisse son propre cocon pour donner lieu à sa transformation en chrysalide puis en papillon. Ceci peut prendre du temps selon la température du milieu extérieur. À savoir que les chenilles ont besoin de chaleur pour se développer et survivre. Cela dit, elles n'endurent pas non plus une forte chaleur. Ainsi, la nymphe choisit un endroit ensoleillé, avec une température ambiante dès qu'elle abandonne son arbre. De manière générale, la diapause d'une chenille en procession prendra fin quelques semaines avant l'arrivée du climat favorable à l'émergence des adultes. Cela peut prendre du temps, soit entre 2 et 4 ans, si la température est trop basse ou trop élevée. Une fois le papillon sorti de la chrysalide, la reproduction peut commencer pour un nouveau cycle. Un ou deux jours après l'accouplement, le mâle achève son cycle, autrement dit, il meurt. Quant à la femelle, elle pond ses œufs, puis meurt elle aussi. Les œufs pondus comptent environ 70 à 300 et éclosent aux environs de 30 à 45 jours, à compter de la ponte.

Le cycle de vie d'une chenille processionnaire

L'insecte qu'est la chenille processionnaire a un cycle biologique d'un an, au cours duquel elle accomplit huit étapes différentes. À savoir :

  • La période de débarquement des papillons

Cette étape marque le mûrissement des chenilles processionnaires. Elles deviennent adultes et prennent la forme d'un papillon de la processionnaire. C'est à ce moment-là qu'elles s'apprêtent à accomplir leur destin, c'est-à-dire, se reproduire entre elles. L'arrivée des papillons est prévue un soir d'été, en mois de juin.

  • La période de pondaison

Après la reproduction, le papillon de sexe masculin franchit le seuil de la mort et parachève son cycle biologique au bout de deux jours. La femelle de son côté, porte en elle le fruit de leur union. C'est alors qu'elle va choisir un lieu convenable, soit une aiguille d'arbre pour déposer ses œufs. Puis, elle quitte le monde des vivants à son tour.

  • La période d'éclosion

Au bout de 30 à 45 jours suivant le terme de pondaison, les petits insectes voient le jour se lever. Ils sont reliés entre eux par un fil de soie. Comme leur mère a déjà prévu leur nutrition, ils n'ont plus besoin de se déplacer. Les aiguilles de l'arbre sur lequel ils sont apparus leur suffisent amplement durant un bon moment.

  • La période de croissance

Les chenilles processionnaires grandissent de jour en jour et parachèvent chacune sa transformation. Sur ce, elles changent de couleur au fur et à mesure que le temps progresse. Aussi, son corps se recouvre de poils, allant jusqu'à un million.

  • La période de préparation à l'hivernage

Les chenilles en procession se préparent pour la grande période de froid, dès le début de l'automne. À cet effet, elles édifient dès lors un abri en soie en attendant que l'hiver s'installe. À l'arrivée de ce moment, les chenilles restent à l'intérieur de leurs cocons à longueur de journée. Comme ils ont besoin de se nourrir, ils attendent la nuit.

  • La période procession de nymphose

Quand le printemps est là, la colonie quitte le nid pour s'enfouir sous le sol, en tâchant de cibler un endroit accessible au soleil. Au cours de cette migration, une femelle se met à la tête de la procession tandis que les autres la suivent en longue file indienne. Le déplacement peut durer plusieurs jours.

  • La période de conversion en chrysalide

Environ deux semaines après qu'elles se sont enterrées, les chenilles processionnaires tissent chacune son propre cocon. Pour se faire, elles n'ont même pas besoin de sortir de la terre. Une fois cela fait, elles se transforment en chrysalides et y restent pendant une longue période, soit plusieurs mois, peut-être même des années.

  • La période de métamorphose

Le moment venu, les chrysalides se permutent en papillon. Néanmoins, elles restent encore sous la terre en attendant un soir d'été pour enfin sortir.

Les dégâts occasionnés par les chenilles processionnaires

En principe, la chenille processionnaire s'en prend au pin, qu'importe son espèce. Et si à un moment donné, elles atterrissent dans votre jardin, les arbres qui s'y trouvent en subiront aussi les dégâts. Il en va de même pour les autres plantes, notamment celles qui disposent d'aiguilles. À ce point, il peut y avoir deux éventualités :

  • D'un côté, la défoliation qui démoralise les plantes. Leur aptitude à s'accroître diminuera. Pareil pour leur pouvoir photosynthétique.
  • D'un autre côté, c'est beaucoup plus grave. Les chenilles risquent d'affaiblir totalement l'arbre, de manière à causer sa mort. Cette fatalité n'est pas forcément directe, elle est surtout occasionnée par sa vulnérabilité et son incapacité à repousser toute forme d'attaque.

Mis à part les dégâts envers vos plantations, vous risquez également de subir les mauvais effets des chenilles processionnaires. En effet, leurs poils urticants provoquent chez les humains et les animaux une démangeaison incommensurable. Ces insectes disposent de ce système de défense à partir de leur troisième stade larvaire.

En général, vous ne craignez rien tant que vous gardiez votre distance avec ces bêtes. Cependant, les rencontres surviennent au moment où l'on s'y attend le moins. Aussi, leurs poils sont si légers qu'un simple coup de vent les emporte partout. Notez bien que ces poils sont omniprésents, dans les lieux où passent les chenilles en procession, même dans leurs nids complètement vides.

À part l'allergie, en voici d'autres troubles susceptibles d'atteindre une personne victime de l'attaque des chenilles processionnaires :

  • Trouble dermique : suite à la démangeaison, un œdème apparaît sur la peau qui a été touchée par les poils de la chenille. Ça peut prendre jusqu'à deux semaines pour le voir disparaître ;
  • Trouble oculaire : en touchant les yeux, ces poils peuvent causer des maladies oculaires telles que le glaucome et la cataracte si on ne les enlève pas aussi vite ;
  • Trouble respiratoire : dans le cas où vous avez aspiré des poils, que ce soit par voie nasale ou buccale, ils risquent de vous gêner pendant un certain temps, voire même de provoquer une crise d'asthme.

Vos animaux domestiques sont aussi exposés aux périls. Ils subiront la nécrose de la langue, suivie d'un œdème des babines, accompagnée de vomissements et d'autres symptômes. Ce sont surtout les chevaux et les chiens qui sont atteints de ces crises. Si un de ces syndromes apparaît, contactez vite un vétérinaire.

Méthode d'éradication des chenilles processionnaires

Pour éviter que les problèmes précités en haut surviennent, il vaut mieux vous éloigner des chenilles processionnaires, et les écarter également aussi loin que possible de votre demeure à Pégomas. Pour se faire, vous avez plusieurs options :

La méthode écologique.

Cette méthode consiste à favoriser la biodiversité des peuplements de manière à freiner la propagation de l'insecte. Elle consiste également à éloigner les arbres qui attirent ces insectes à plusieurs kilomètres des lieux publics. Pour ce qui est du traitement, vous avez le choix entre le phytosanitaire biologique et le phytosanitaire chimique.

Quand on opte pour le traitement biologique, on peut le faire par voie aérienne ou terrestre. L'opération se repose sur l'application des insecticides biologiques à l'endroit où les chenilles se propagent. Ces produits sont souvent à base de Bacillus thuringiensis (BT kurtstaki, sérotype 3a3b) ou bien de bactéries aux propriétés entomopathogènes. Il est également possible d'agir par ingestion. Cette méthode est plutôt conseillée pour des larves de lépidoptères. Ce qui constitue son point fort, c'est le respect de l'homme et des animaux, ainsi que les faunes utiles. Enfin, le traitement à la dose de 40 à 50 milliards UBI/ha en automne, si vous voulez vous attaquer à ces insectes entre leur premier et 3èmestade larvaire.

Du côté du traitement phytosanitaire chimique, il se fait toujours par voie terrestre et consiste à utiliser un insecticide d'origine chimique de la famille des benzoylurées : on l'appelle le diflubenzuron. Dans le cadre de l'ingestion, l'opération consiste à corrompre le processus de mue sans pour autant arrêter leur alimentation. Il est aussi possible de faire le traitement par contact. Cette méthode s'emploie radicalement pendant la période hivernale, à partir du troisième stade larvaire. Aussi, c'est un traitement spécifique aux interventions de faible ampleur.

La méthode mécanique

La méthode mécanique privilégie la destruction des plantes porteuses d'œufs, des pré-nids et des nids. À ce titre, vous avez le choix entre les couper ou les brûler entièrement. Si vous apercevez un nid ou autre signe qui prouve la présence des chenilles processionnaires, n'hésitez pas à passer à l'attaque régulièrement. Mais avant tout, tâchez de vous protéger soigneusement contre les risques d'urtication. Le port de combinaison, masque, lunettes et gants est tout à fait recommandé. Ce qui est fascinant avec la méthode mécanique, c'est l'option piégeage par confusion sexuelle. Ce n'est pas tout à fait mécanique, mais plutôt intelligent. En effet, il consiste à utiliser une phéromone de synthèse en guise de leurre. Cela permet de capturer les papillons mâles de la processionnaire, de sorte à mettre un terme à l'accouplement.

La méthode biologique

En optant pour la méthode biologique, c'est surtout les prédateurs et parasites qu'il faut mettre en avant. Les chenilles processionnaires n'ont pas beaucoup de prédateurs. Même si les oiseaux mangent les insectes, la plupart d'entre eux n'aiment pas les chenilles du fait de leur mauvais goût et surtout de leurs poils urticants. Néanmoins, le coucou et la mésange n'hésiteront pas à s'attaquer à eux, et ce, même dans leur nid. À ce titre, vous pouvez construire un nichoir à mésanges bleues pour les attirer vers vous. De cette manière, les chenilles n'oseront jamais approcher votre demeure. Cet oiseau est tout de même capable de chasser la première forme larvaire et même lorsqu'elles sont en procession. Il y en a d'autres types de prédateurs ; à savoir :

  • le grand calosome,
  • le carabe,
  • certaines espèces de guêpes,
  • un champignon,
  • le cordyceps,
  • etc.

Entreprise spécialisée dans les problèmes de chenilles processionnaires

Quelle que soit la méthode que vous envisagez d'utiliser pour vous protéger de l'invasion des chenilles processionnaires, évitez de prendre de risques inutiles. À ce contexte, vous devez recourir aux services d'un professionnel. Consultez donc une entreprise spécialisée dans la lutte contre les chenilles processionnaires à Pégomas. Elle saura vous proposer une solution fiable, répondant parfaitement à votre besoin, tout en tenant compte des toutes les précautions. En effet, une entreprise agréée telle que la nôtre est à privilégier. Pour votre information, sachez que notre équipe travaille dans le respect des règles de l'art pour éviter les éventuels dégâts. D'un autre côté, nous disposons de plus amples équipements pour nous protéger, sans pour autant mettre en péril votre santé. À cet effet, que vous choisissiez la lutte mécanique ou la lutte par insecticide, nous nous engagerons à vous fournir un service hors pair. Nous prenons le temps de choisir avec soin les produits, en étudiant la saison, sachant que le cycle de l'insecte varie en fonction du lieu, notamment des conditions climatiques.

Certes, il n'est pas possible de se débarrasser définitivement des chenilles en procession. Une plante, lorsqu'elle est infestée de chenilles, va être ré-infesté l'année prochaine, même si toutes les chenilles vivantes de celle-ci ont été détruites. D'un autre angle, il faut aussi tenir compte des papillons, qui immigrent depuis un endroit lointain, et enfin, de la quête de lieu d'éclosion pour le papillon femelle de la processionnaire. Vous devez savoir que les mères cherchent toujours les meilleurs pour leurs progénitures. Si elles trouvent votre jardin adéquat, elles n'hésiteront pas à y pondre leurs œufs. Néanmoins, grâce aux traitements que nous vous proposons chaque année, vous pourrez vous reposer tranquillement dans votre jardin. Nous vous conseillons donc de refaire cette opération chaque année tant que les nids de chenilles ne sont pas éradiqués de votre enceinte. Mais vous devez toujours rester vigilant, car les papillons de la région peuvent vous rendre visite de temps à autre et y laisser leurs piquants. Autant vous prévenir que le papillon mâle peut se déplacer à longueur de 25 km alors que la distance maximale est limitée à 3 km pour un papillon femelle en cours de pondaison.

Pour conclure, faites confiance en notre savoir-faire si vous voulez mettre un terme à la prolifération des chenilles processionnaires à Pégomas. Notre entreprise promet une disponibilité à tout moment, une rapidité d'intervention, une efficacité dans l'action et surtout la charité des prix. D'ailleurs, nous vous proposons un devis rapide et gratuit si vous voulez vous informer sur notre tarif. Ceci ne vous engage en rien si ça ne correspond pas à votre attente budgétaire. Quoi qu'il en soit, nous sommes ouverts à toute proposition, venant de nos clients.

4.6 / 5 (10 votes)

Permanence week-end

Bonjour, notre responsable technique est joignable au 06 20 24 39 59 pour répondre à vos questions.